Aller au menu Aller à la page
Go Top

Gaëlle François, jeune cinéaste française, démarre sa carrière en Corée du Sud

#Séoulscope l 2022-09-15

Séoulscope

© Gaëlle François

Diplômée en cinéma à Bordeaux 3 et ensuite à l’université de Chung-ang à Séoul cette année, Gaëlle François est en pleine activité dans le milieu cinématographique en Corée du Sud. Elle écrit, elle joue, et elle juge aussi au Festival du Film Français de Jeju.

 

© Gaëlle François 

La jeune femme talentueuse, qui a récemment été récompensée au Yubari International Fantastic Film Festival au Japon, nous a présenté son court métrage « Sannakji » ou « Tu ne passeras pas à la casserole ce soir » en français. Basée sur une métaphore, l’expression française dans le titre - passer à la casserole - désignant le fait de devoir accomplir des actes sexuels pour obtenir un poste ou une promotion, le film raconte l’histoire d’une fille qui se retrouve dans une situation délicate ou on lui demande clairement des faveurs... et qui va essayer de sauver sa peau juste pour survivre. La réalisatrice de ce film de 15 minutes nous a raconté des anecdotes qui l’a poussée à choisir ce fruit de mer – le sannakji – et les dessous du tournage.


© Gaëlle François

Gaëlle précise que ce sont les œuvres fantastiques qui l’ont plus intriguée dans le cinéma sud-coréen. « J’aime bien parler de sujets de société mais rajouter une petite touche de mystère parce que mes histoires ont toujours été marquées par ce côté magique ». Elle a plusieurs scénarios en cours dans le même genre.


© Gaëlle François

Ayant déjà participé à des projets franco-coréens notamment « Vanishing » de Denis Dercourt en tant que scripte, elle vise à étendre sa carrière d’actrice et de romancière.


© Gaëlle François

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >