Aller au menu Aller à la page
Go Top

La Corée du Nord et la Coupe du monde de football

#Trait d’union l 2024-01-24

Trait d’union

ⓒ Getty Images Bank
Le Nord a fait sa première apparition en Coupe du monde lors du Mondial de 1966, en Angleterre, réalisant une très belle entrée en matière puisqu’il a battu l'Italie, l'une des meilleures équipes, en huitième de finale pour se qualifier pour les quarts de finale et devenir la première équipe asiatique à passer le premier tour. Aujourd'hui encore, cette victoire est considérée comme l'une des plus belles et grandes surprises de l'histoire de la Coupe du monde. 

« Le Nord s'est qualifié pour la phase finale de la Coupe du monde en 1966. Sa surprenante victoire sur l'Italie, sur un score de 1-0, avait fait beaucoup parler. Personne ne pouvait prédire un tel résultat. À l'époque, le pays ermite avait pour ainsi dire aucune chance de remporter la Coupe du monde, avec 16 équipes participantes. La probabilité d’un tel cas de figure était estimée à 1 %. La plupart des pronostics prévoyaient que l’équipe s'inclinerait face à l'Italie lors de la phase de groupe », explique Seong Mun-jeong, chercheur principal à l'Institut coréen des sciences du sport.

Par la suite, le pays n'a pas réussi à atteindre la phase finale de la compétition, en raison de son élimination dès les tours préliminaires, de son abstention ou de sa non-participation. Mais en 2010, le football nord-coréen a connu une période faste. Rejointe par des joueurs nationaux nés au Japon, dont An Yong-hak et Jong Tae-se, l'équipe nationale de football s'est qualifiée pour la phase finale de la Coupe du monde de 2010, en Afrique du Sud. 

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >