Aller au menu Aller à la page

Taïwan : la loi qui punit l’adultère est aboli

#Focus Asie l 2020-06-01

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

A Taïwan, l’infidélité des couples mariés n’est plus punie par la justice. Selon l’agence Central News Agency, la Cour constitutionnelle a déclaré vendredi dernier que la loi pénale et le code de procédure pénale en relation avec l’adultère étaient inconstitutionnels. Ces législations ont été tout de suite abolies.


En vertu de cette loi datant de 85 ans, les Taïwanais qui ont trompé leur conjoint(e) et leur amant ou maîtresse étaient condamnées à un emprisonnement maximal d’un an, à condition que la victime porte plainte.


D’après la plus haute juridiction, la loi en question porte atteinte à la vie privée et le pouvoir de décision de l’individu, et joue un rôle limitée dans le maintien du mariage. 

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >