Aller au menu Aller à la page
Go Top

La Corée du Sud restreint davantage l’utilisation des produits à usage unique

2022-11-26

Journal

ⓒYONHAP News

Séoul a commencé jeudi à appliquer son dispositif drastique visant à restreindre l’utilisation des produits à usage unique dans les supérettes, les boulangeries-pâtisseries, les cafés et les restaurants.


En 2019, le pays du Matin clair a imposé l’interdiction d’utiliser les sacs plastiques dans les grandes surfaces de plus de 3 000 m2 et les supermarchés de 165 m2. Cette fois, il l’a élargie jusqu’aux commerces dont la superficie dépasse 33 m2 (cela concerne environ 85 % des supérettes ouvertes 24h sur 24 des franchises) aussi bien qu’aux restaurants, aux cafés et aux boulangeries-pâtisseries. Les établissements concernés ne pourront donc plus fournir gratuitement des sacs jetables ni en vendre à leurs clients. Ce n’est pas tout. Fini l’utilisation des gobelets en carton ainsi que des pailles et des touillettes en plastique.


Par ailleurs, dans les stades et complexes sportifs, il est désormais interdit de se servir d’accessoires en plastique pour les supporters, tels que les bâtons gonflables ou les trompettes. Il en va de même pour les sacs à parapluie en vinyle que les grands établissements commerciaux fournissaient les jours d’averses à l’entrée afin d’emballer les parapluies humides.


Ce changement résulte du règlement d’application, révisé à la fin de l’an dernier, de la loi relative au recyclage des ressources. En cas de non-respect de l’interdiction des produits à usage unique, tout contrevenant risque d’écoper d’une amende de 3 millions de wons, soit 2 150 euros, au maximum. Mais une telle sanction ne sera pas appliquée immédiatement.


En effet, à moins de 20 jours de l’application du texte, le gouvernement a décidé d’accorder une période de sensibilisation, qui n’avait pas été prévue. Pendant un an, les autorités vont faire de la pédagogie au lieu de sanctionner les contrevenants. Certains y voient une régression, d’autant plus que la situation est préoccupante. Les déchets provenant des produits en plastique ont connu une forte hausse pendant la crise du COVID-19. Leur quantité a augmenté de 17,7 % en deux ans pour atteindre 4,29 millions de tonnes. Quant au nombre de gobelets jetables utilisés, il a bondi de 30,8 % pour atteindre 1,02 milliard d’exemplaires en 2021 par rapport à la moyenne des chiffres de 2017 à 2019.


Le gouvernement prévoit de mener activement sa campagne pour sensibiliser les consommateurs à la cause écologique et les inciter en douceur à ne pas avoir recours aux produits à usage unique. Le ministère de l’Environnement envisage de mener une enquête trimestrielle afin de vérifier la jauge de la prise de conscience et de la pratique réelle des citoyens.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >