Aller au menu Aller à la page
Go Top

Economie

L’éléphant blanc

#Terme de la semaine l 2021-08-09

Economie

ⓒ Getty Images Bank

Le terme d’éléphant blanc fait référence à quelque chose qui, de l’extérieur, impressionne dans le bon sens du mot, mais qui, en réalité, est inutile et même gênant. Les stades olympiques ou de coupe du monde peuvent être appelés des éléphants blancs, car ils sont souvent laissés à l’abandon ou inutilisés après les événements pour lesquels ils étaient destinés et une grande quantité d’argent du contribuable est dépensée pour leur gestion d’après.

 

Le terme d’éléphant blanc vient d’une histoire d’un roi dans l’ancien royaume de Thaïlande. Le roi offrit, un jour, un éléphant blanc à un sujet qu’il n’aimait pas. Mais le sujet ne pouvait pas faire travailler le pachyderme parce qu’à l’époque un éléphant blanc était admiré comme un animal sacré. Autre dilemme pour le sujet, l’énorme créature mangeait tellement et faisait ses besoins qu’il ne pouvait pas se permettre de le garder financièrement, malgré sa richesse.

 

Le Comité international olympique se méfie de la possibilité que les installations olympiques deviennent des « éléphants blancs » après les jeux. La Corée du Sud, par exemple, a eu des difficultés à gérer et à utiliser ses installations sportives après les Jeux asiatiques d’Incheon en 2014 et les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang en 2018. Aujourd’hui, l’attention est donc tournée vers la façon dont le Japon va le faire avec ses installations après la clôture des JO de Tokyo.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >