Aller au menu Aller à la page
Go Top

Economie

Implications de la libération conditionnelle de Lee Jae-yong

#Eco à la une l 2021-08-16

Economie

ⓒ YONHAP News

Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, a été libéré sur parole vendredi dernier à l’occasion du Jour de la libération du 15 août. Cette libération conditionnelle intervient 207 jours après sa condamnation à deux ans et demi de prison ferme lors d’un procès qui s’est tenu en janvier dernier pour une affaire de corruption impliquant l’ancienne présidente Park Geun-hye. Le ministre de la Justice Park Beom-kye a expliqué que cette décision avait été prise, compte tenu de la situation économique de la Corée du Sud et de l’état de l’économie mondiale alors que la pandémie de COVID-19 se poursuit. 


Car il faut savoir que depuis l’absence de Lee aux commandes du géant sud-coréen, l’environnement économique mondial a fortement changé. La concurrence mondiale dans le domaine des semi-conducteurs s’est intensifiée, tandis que les gouvernements et les entreprises ont travaillé pour reconstruire leurs chaînes d’approvisionnement. Et ce changement dans le paysage mondial du secteur menace la technologique « Super gap » de Samsung Electronics. Et si le géant sud-coréen éternue, c’est toute l’économie sud-coréenne qui vacille. 

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >