Aller au menu Aller à la page
Go Top

Culture

Le garçon paresseux

#Il était une fois l 2021-07-06

Il était une fois

ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Il était une fois un garçon nommé Dori qui vivait avec sa mère. 

« Aujourd’hui, aide-moi à travailler aux champs. »

Il se rendit à l’étable à contrecœur pour aller mener paître le bovin, ce qui semblait beaucoup plus facile que de travailler dans les champs avec sa mère.


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Il s’installa à l’ombre d’un arbre et regarda, d’un air envieux, le bœuf brouter l’herbe. 

« Tu as de la chance. Tu ne fais rien d’autre que manger et ruminer toute la journée. »

Un vieil homme qui passait entendit ce que le garçon disait et lui tendit le masque qu’il tenait dans sa main. 

« Tu veux l’essayer ? »

Oh, non ! Dori se transforma en bœuf !


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Le mystérieux vieillard vendit à un fermier le bétail qui n’était autre que Dori.

« Nous avons beaucoup à faire aujourd’hui. Allons travailler dans les champs. »

« Je ne suis pas un bœuf. Je suis Dori du village voisin ! S’il vous plaît, laissez-moi rentrer chez moi… »

Dori supplia ainsi, mais ses mots ne voulaient rien dire pour l’agriculteur, car tout ce qu’il entendit fut un meuglement bruyant.


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Dori, devenu bœuf, devait tirer la charrue pour labourer les champs tout au long de la journée. Il avait tellement mal qu’il ne pouvait pas dormir la nuit.  

Le pauvre garçon regretta son passé.

« Si je pouvais redevenir humain, je travaillerais vraiment dur et je serais un fils dévoué pour ma mère. »


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Il ne put rester allongé pour soigner son corps fatigué. Il se leva et sortit dans les champs. Soudain, il remarqua un champ de navets à une certaine distance. A cet instant-là, il se souvint de ce que le vieil homme avait dit au fermier.

« Ne lui donnez pas de navet. Si ce bœuf en mange, quelque chose d’horrible lui arrivera. »

Dori se précipita vers le champ de navets avec toute la force qu’il pouvait rassembler. Il utilisa ses pattes de devant pour déterrer un navet et en prit une grosse bouchée.


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

A sa grande surprise, son corps retrouva une forme humaine ! Il courut vers la maison où sa mère l’attendait. La mère et le fils pleuraient dans les bras l’un de l’autre.

Désormais, Dori prenait bien soin de sa mère et ne paressait jamais.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >