Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

Les conglomérats sud-coréens annoncent des investissements massifs

#Gros plan sur l'actualité l 2022-05-28

Journal

ⓒYONHAP News

Les cinq plus grands groupes sud-coréens ont annoncé, cette semaine, un plan d’investissement de grande envergure avec la création de nombreux emplois à la clé, ce notamment dans les domaines prometteurs et stratégiques. Leur initiative fait écho à la politique du nouveau gouvernement de Yoon Suk-yeol qui a prôné la croissance économique tirée par les secteurs privés. Ainsi, les principaux chaebols affichent la volonté d’être un nouveau moteur de développement pour la nation et d’assumer leur responsabilité sociale.


Tout d’abord, Samsung Electronics a déclaré investir 450 000 milliards de wons, l’équivalent de 332 milliards d’euros, dont 80 % à injecter dans le pays, pour les cinq prochaines années. Pendant cette période, le géant de l’électronique prévoit d’embaucher directement 80 000 nouveaux employés notamment dans les industries des semi-conducteurs, de la biotechnologie et des TIC. Et ses investissements et ses engagements sociaux devraient créer 1,07 million d’emplois indirects ou induits. Ensuite, SK a annoncé investir 247 000 milliards de wons, soit 182 milliards d’euros, dont 72 % à l’intérieur du pays, d’ici 2026, afin de renforcer les moteurs de la croissance comme les semi-conducteurs, les batteries et la biotechnologie en embauchant 50 000 personnes.


Quant à Hyundai Motor, il a décidé d’investir 63 000 milliards de wons, soit 46 milliards d’euros, dans les domaines clés du futur tels que les robotiques, la mobilité aérienne avancée, l’hydrogène comme l’énergie propre de demain, ou encore les véhicules autonomes. Le constructeur automobile n’a pas précisé le nombre de nouveaux emplois. Mais, il avait annoncé déjà l’an dernier la création de 30 000 nouveaux emplois pour les trois années à venir. LG a annoncé de son côté investir 106 000 milliards de wons, soit 78 milliards d’euros, en créant 50 000 emplois directs pendant les cinq ans à venir. Enfin, Lotte n’a pas fait exception en s’engageant à verser aussi 37 000 milliards de wons, soit 27 milliards d’euros, sur la même période, ce qui devrait induire 50 000 emplois.


D’autres conglomérats leur ont emboité le pas, dont notamment le groupe Hanwha.


Ces annonces en série sont intervenues après que Samsung Electronics et Hyundai Motor ont dévoilé, chacun, un grand projet d’investissement aux Etats-Unis à l’occasion de la visite du président américain Joe Biden en Corée du Sud. Ainsi, les grands groupes semblent faire passer un message : ils ne négligeront pas les efforts à déployer pour dynamiser les industries de leur propre pays. Mais ce ne serait pas tout. Ils miseraient sur les mesures de soutien comme les avantages fiscaux que la nouvelle administration a laissé entendre pour les industries stratégiques.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >