Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

Song Hae, l’animateur doyen tire sa révérence

#Gros plan sur l'actualité l 2022-06-11

Journal

ⓒYONHAP News

Le célèbre présentateur Song Hae a rendu son dernier souffle mercredi à son domicile à l’âge de 95 ans. Pendant trois décennies, il a animé tous les dimanches « Le concours national de chant » sur la chaîne KBS1TV. En avril, il a fait son entrée dans le livre Guinness des records comme étant le présentateur de télé-crochet en activité le plus âgé au monde.


Cette année, Song a vu son état de santé se dégrader au point d’être hospitalisé en janvier et en mai. De plus, en mars, il a été contaminé au COVID-19. Il envisageait donc d’arrêter son émission dominicale, mais l’équipe de production lui a proposé de tourner dans un studio au lieu de parcourir tout le territoire. Il ne pouvait d’ailleurs pas participer au récent numéro dont le tournage local en extérieur a été relancé pour la première fois depuis deux ans à la suite du recul de la pandémie.


L’animateur vedette, de son véritable nom Song Bok-hee, est né en 1927 à Chaeryong dans la province de Hwanghae, actuellement sur le territoire nord-coréen. Lors de la guerre de Corée, il s’est installé au sud du 38e parallèle. Il était un témoin vivant de l’histoire de la culture populaire sud-coréenne. Il a fait ses débuts en tant que chanteur au sein de la troupe ambulante Changgong en 1955. Mais il s’est fait connaître auprès du grand public en tant qu’humoriste à la télé. Ensuite, l’homme du petit écran a animé une émission de radio à succès sur TBC pendant 17 ans. Depuis 1988, il a présenté tous les dimanches « Le concours national de chant » sur la chaîne KBS1TV. Cette émission participative est considérée comme l’ancêtre des télé-crochets d’aujourd’hui. Elle parcourait les quatre coins du pays du Matin clair mais aussi quelques fois la planète. Sa scène de tournage se transformait toujours en une véritable fête des villageois dans chaque région visitée. Song était le ciment du programme pour fédérer tous les publics. Grâce à son éloquence propre à lui et son aisance avec tous les participants, Song est devenu un des animateurs les plus aimés des sud-Coréens, toutes générations confondues.


A Séoul, l’arrondissement de Jongno a baptisé en 2016 une rue de 240 mètres au nom de l’animateur vedette. L’an dernier, « Monsieur Dimanche » a vu s’ériger un musée mémorial à son nom à Daegu, la ville natale de son épouse qu’il avait adoptée comme la sienne. Sa dépouille reposera au côté de celle de sa femme dans le parc Song Hae aménagé dans la même ville.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >