Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

La Fed relève de nouveau ses taux directeurs de 0,75 point

#Gros plan sur l'actualité l 2022-09-24

Journal

ⓒYONHAP News

La Réserve fédérale (Fed) a relevé, mercredi, ses taux directeurs, désormais situés dans une fourchette de 3 à 3,25 %. Comme en juin et en juillet, son comité de politique monétaire (FOMC) a procédé à un resserrement de trois quarts de point, comparé à un « pas de géant » (« Giant Step »), pour juguler l’inflation.


Ainsi, la Fed a revu à la hausse ses taux directeurs pour la cinquième fois cette année. Pour rappel, en mars dernier, elle avait mis un terme à « l’ère du taux d’intérêt à zéro » qui durait depuis le début de la crise pandémique du COVID-19, plus précisément depuis mars 2020. Aujourd’hui, ses taux sont au plus haut niveau depuis 2008.


La banque centrale américaine justifie ses tours de vis sans précédent par l’indice d’inflation du mois d’août plus élevé qu’attendu, soit 8,3 % sur un an, selon les chiffres publiés à mi-septembre alors qu’il était passé de 9,1 à 8,5 % entre juin et juillet.


Ainsi, la Corée du Sud a vu son taux directeur tomber en dessous de celui des Etats-Unis, soit une nouvelle inversion en un mois. Une telle situation entraîne en général la fuite de capitaux étrangers vers les obligations américains et le dollar considérés comme valeurs sûres. D’ailleurs, dès le lendemain de l’intervention de la Fed, la valeur d’un dollar a bondi pour dépasser le seuil des 1 400 wons à Séoul.


Tout grand resserrement par la Réserve fédérale risque de ralentir la croissance économique aux Etats-Unis. En général, les exportations sud-coréennes très sensibles aux facteurs extérieurs en subissent des retombées négatives. En plus, elles connaissent la perte de leur compétitivité en termes de prix suite à l’envolée du taux de change won/dollar. Par ailleurs, le billet vert entraîne l’envolée des prix à l’importation au pays du Matin clair, ce qui devrait alimenter l’inflation locale.


La Banque de Corée (BOK) n’a pas d’autre choix que d’emboîter le pas à son homologue américaine afin de défendre la valeur du won et maîtriser cet accroissement excessif dans le pays.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >