Aller au menu Aller à la page

A la loupe

Le gouvernement présente ses politiques économiques pour 2020

#Gros plan sur l'actualité l 2020-01-18

Journal

ⓒYONHAP News

Le vice-Premier ministre à l’économie a présidé mercredi dernier « un briefing interministériel sur les tendances d’emploi 2019 et les orientations des prochaines politiques ». Lors de cette réunion, Hong Nam-ki, qui est aussi ministre des Finances, a estimé que l’emploi a réussi à rebondir sur le plan quantitatif l’année dernière. Et il a promis de faire en sorte que ce regain de vitalité se généralise sur toute l’économie.


Selon les données publiées le même jour par l’Institut national des statistiques (Kostat), le nombre d’employés a atteint 27 123 000 personnes en 2019. Il s’agit d’une hausse de 301 000 en un an, autrement dit une croissance de l’emploi trois fois plus importante que l’année précédente. C’est la première fois depuis 2017 que ce chiffre dépasse le seuil symbolique des 300 000. Rien que le mois dernier, la croissance de l’emploi a atteint 516 000 en glissement annuel. Du jamais vu depuis cinq ans et quatre mois. Et le taux d’emploi était à son plus haut niveau depuis 22 ans avec 60,9 %. Quant au taux de chômage, il s’est maintenu au même niveau que celui de l’an dernier, à savoir 3,8 %. Le nombre d’employés a augmenté dans toutes les tranches d’âge, sauf celle des quadragénaires chez qui il a accusé une baisse de 128 000 personnes.


Hong s’est félicité des nets progrès réalisés dans les conditions des emplois, telles que le salaire et le temps de travail. Selon lui, la qualité de l’emploi continue à s’améliorer dans davantage de secteurs. Il a souligné qu’il s’agissait de résultats d’autant plus significatifs qu’ils ont été obtenus dans un contexte difficile, où la population en âge de travailler ne cesse de décroître. D’après lui, la politique gouvernementale centrée sur l’emploi en 2019 s’est traduite par des résultats tangibles, synonyme d’« année du rebond pour l’emploi ».


Toutefois, le ministre a déploré la chute du nombre d’employés chez les quadragénaires qui constituent la colonne vertébrale de l’économie sud-coréenne. Il a ajouté que le gouvernement présenterait en mars prochain une panoplie de mesures ciblées en vue de créer plus de postes pour la génération d’âge moyen. Il s’agira d’élaborer des plans visant à réduire l’écart entre la demande et l’offre d’emplois chez les quadragénaires, à leur proposer des formations adaptées, à améliorer leur capacité de reconversion professionnelle et à renforcer le soutien pour leur création d’entreprise.


D’après le vice-Premier ministre, le pays est confronté cette année à trois défis en termes d’emploi. D’abord, le changement en cours de la structure démographique, c’est-à-dire une baisse soutenue de la population en âge de travailler. Ensuite, la reconfiguration des secteurs industriels, qui renforce « une croissance sans emploi ». Enfin, la restructuration des emplois due notamment à l’essor du travail en ligne et sur les plateformes. A ce propos, Hong Nam-ki a souligné qu’il faudrait d’une part trouver des solutions dans les secteurs des services et des nouvelles industries, et d’autre part élargir les filets de sécurité pour les travailleurs précaires tels que ceux sur les plateformes. Selon lui, l’exécutif tâchera de consolider la reprise de l’emploi cette année, en renforçant la vitalité de l’économie autour de trois axes, à savoir la promotion des investissements, la croissance innovante et la réforme de réglementations.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >