Aller au menu Aller à la page

A la loupe

La Banque de Corée baisse son taux directeur à 0,75 %

#Gros plan sur l'actualité l 2020-03-21

Journal

ⓒYONHAP News

La Banque de Corée (BOK) a finalement annoncé une baisse sensible de son taux directeur d’un demi-point, et non de 0,25 point comme il le fait normalement, de sorte qu’il passe de 1,25 % à 0,75 %. Elle ouvre ainsi « une nouvelle ère du taux d’intérêt à moins de 1 % ». Elle a pris cette décision-éclair d’abaissement à l’issue d’une réunion ad hoc organisée lundi dernier par son Comité de politique monétaire et financière. Une telle décision a été prise par deux fois : juste après l’attentat du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et au moment de la crise financière mondiale de 2008.


Le Comité a expliqué, dans sa résolution, ce revirement comme suit. Depuis sa dernière décision de geler le taux directeur à 1,25 % fin février, le Covid-19 a multiplié les inquiétudes quant au ralentissement de l’économie mondiale en poursuivant son expansion inexorable à l’échelle internationale. Par conséquent, les principaux facteurs des prix ont affiché une grande volatilité sur le marché financier, que ce soit au niveau national ou à l’étranger, comme on pouvait le constater sur les cours des actions à la Bourse et pour les taux de change monétaire. Sans oublier une chute des prix du pétrole à l’international. Ainsi, la BOK a estimé qu’il fallait renforcer ses politiques d’assouplissement monétaire afin d’endiguer les variabilités du marché financier et les risques de ralentissement de la conjoncture macroéconomique. Selon son gouverneur, l’abaissement du taux directeur s’imposait, parce que l’épidémie du nouveau coronavirus risque de durer plus longtemps, étant donné sa vitesse fulgurante et son ampleur pandémique. Lee Ju-yeol a souligné que la dernière intervention américaine avait laissé à son institution une plus grande marge de manœuvre.


En effet, la Réserve fédérale américaine (Fed) a procédé, la veille, à « une seconde grosse coupe » (Big Cut). Ainsi, elle a baissé ses taux d’intérêt de 1,5 points en deux temps. Ce qui a poussé la banque centrale sud-coréenne à réagir en urgence. Par ailleurs, la Fed a décidé d’acheter pour 700 milliards de dollars de bons du Trésor et de prêts immobiliers titrisés. Cela témoigne de la gravité de la crise sanitaire. Celle-ci a gagné tous les continents pour pousser de nombreux pays à fermer leurs frontières. De quoi semer la panique sur les marchés financiers et acculer l’économie réelle à un état critique.


Certains experts pensent que la Banque de Corée aurait dû abaisser son taux directeur le mois dernier, tandis que d’autres soulignent que la plus grande précaution était de mise pour la BOK. En effet, celle-ci redoutait une éventuelle fuite de capitaux étrangers et préférait garder une bonne marge de manœuvre pour le pire moment. Mais mieux vaut tard que jamais. Cette révision s’ajoute à l’adoption du budget additif adopté au Parlement. Reste à savoir si elles suffiront à ramener le calme.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >