Aller au menu Aller à la page

A la loupe

Le Parlement adopte l’additif au budget pour faire face au Covid-19

#Gros plan sur l'actualité l 2020-03-21

Journal

ⓒYONHAP News

En Corée du Sud, les députés ont adopté, mardi dernier, en séance plénière à l’Assemblée nationale, le projet d’additif au budget que le gouvernement leur avait soumis, 12 jours auparavant, pour endiguer les répercussions économiques du nouveau coronavirus. Ainsi, ils ont fait preuve d’une grande réactivité à la hauteur de l’urgence imposée par l’épidémie du Covid-19.


Ce plan de rallonge budgétaire consiste avant tout à aider les habitants et les entreprises les plus affectés par la crise sanitaire. Tout d’abord, il s’agissait d’allouer une enveloppe supplémentaire pour augmenter à hauteur de 2 400 milliards de wons, soit 1,7 milliard d’euros, le budget consacré à la ville de Daegu et à sa province voisine, le Gyeongsang du Nord, les deux zones les plus touchées par le SRAS-CoV-2. Ensuite, des budgets supplémentaires de 1 163 milliards de wons, soit 845 millions d’euros sera consacré à l'aide aux micro-entrepreneurs et petits commerçants, de 1 720 milliards de wons, soit 1,2 milliard d’euros pour un fonds de soutien à la gestion managériale des entreprises, et de 412 milliards de wons, soit 299 millions d’euros pour augmenter le volume des crédits à très faibles taux d’intérêt. Sans oublier une rallonge plus importante que prévu dans le but de renforcer les capacités de lutte contre les maladies infectieuses. Plus concrètement, elle est destinée à faire passer à 270 le nombre de chambres à pression négative dans les hôpitaux, à assurer les coûts nécessaires pour dépêcher des professionnels médicaux sur le terrain, à accorder des mesures d’incitation pour faire tourner les usines de fabrication de masques filtrants même le week-end, et à offrir gratuitement des masques de protection aux classes vulnérables, entre autres. Enfin, des crédits seront aussi utilisés pour assurer la garde des enfants, pour aider les habitants en difficultés, et pour compléter le soutien financier aux secteurs victimes de l’épidémie, par exemple au profit des compagnies aériennes à bas prix.


Le gouvernement sud-coréen envisage d’exécuter les trois quarts de cet additif au budget dans les deux mois à venir, étant donné que le timing sera crucial pour que sa politique porte ses fruits. Il prend ainsi très au sérieux la gravité de la situation. En effet, la pandémie paralyse l’économie et panique le marché financier sur toute la planète. Ce qui a poussé les pays avancés à adopter des politiques d’assouplissement quantitatif. Comme la Corée du Sud est très dépendante des exportations, elle fait partie des nations susceptibles d’être les plus frappées par les répercussions économiques liées au Covid-19. Il est donc impératif pour elle de réagir plus vite que les autres.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >