Aller au menu Aller à la page

A la loupe

G20 : sommet extraordinaire virtuel consacré au Covid-19

#Gros plan sur l'actualité l 2020-03-28

Journal

ⓒYONHAP News

Les pays membres du G20 ont organisé, jeudi, un sommet extraordinaire en visioconférence pour faire front commun face au nouveau coronavirus. Une déclaration finale a été adoptée à l’issue de ce rendez-vous.


Dans ce communiqué, les chefs d’Etat et de gouvernement du G20 ont fait savoir que « la lutte contre cette pandémie exige une réponse internationale transparente, robuste, coordonnée, à grande échelle et s’appuyant sur des données scientifiques, dans un esprit de solidarité ». Et ils se sont dits prêts à « s’engager avec force à présenter un front uni face à cette menace commune ». Les leaders des grandes puissances mondiales ont promis de déployer tous les efforts pour atteindre des objectifs collectifs, à savoir sauver des vies, protéger l’emploi et le revenu des populations, rétablir la stabilité financière et relancer la croissance économique, réduire au maximum les perturbations du commerce et des chaînes d’approvisionnement dans le monde, aider tous les pays qui en ont besoin, et coordonner leurs décisions en matière de santé publique et dans le domaine des finances.


Les dirigeants du Groupe des vingt ont ensuite demandé à leurs ministres de la Santé de se réunir au mois d’avril afin d’échanger les meilleures pratiques nationales et définir les mesures urgentes que le G20 doit prendre pour combattre cette pandémie. Ils ont promis de mettre en œuvre des mesures de soutien budgétaires audacieuses et de grande ampleur pour réduire au maximum les dégâts économiques et sociaux. Ils ont aussi proposé à leurs ministres des Finances et aux gouverneurs de leurs banques centrales de se réunir régulièrement dans le but d’élaborer un plan d’action commun face au Covid-19.


Ce sommet a eu lieu 13 jours après que le président sud-coréen, Moon Jae-in l’ait proposé à son homologue français, Emmanuel Macron, lors d'un entretien téléphonique. Ce sommet du G20 a donc eu lieu à point nommé. En effet, une meilleure coordination internationale s’imposait plus que jamais d’autant plus que la pneumonie virale paralyse non seulement la vie quotidienne des populations mais aussi menace de saper les chaînes d’approvisionnement du commerce international.


Dans ce contexte, la Corée du Sud s’est imposée comme un bel exemple à suivre en matière de prévention et de contrôle sanitaire. Alors qu’elle était la première nation, après la Chine, à être confrontée au Covid-19, elle a su rapidement stabiliser la situation. Ainsi, le chef de l’Etat sud-coréen a proposé de partager les expériences de son pays aux participants du sommet du G20. Moon a attribué les progrès réalisés dans le combat contre l’épidémie à la prévention anticipée et transparente, ainsi qu’à la participation spontanée et démocratique des citoyens. Il a présenté aussi quelques exemples sud-coréens, tels que le dépistage en drive-in, le kit médical de dépistage, l’application de contrôle des auto-confinés, la procédure spéciale de contrôle à l'entrée dans le pays, entre autres. Reste à savoir quel rôle le pays du Matin clair jouera dans cette crise internationale.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >