Aller au menu Aller à la page

A la loupe

Séoul et Moscou célèbrent le 30e anniversaire de leurs relations

#Gros plan sur l'actualité l 2020-10-03

Journal

ⓒYONHAP News

La Corée du Sud et la Russie ont fêté, mercredi, le 30e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Le 30 septembre 1990, le ministre sud-coréen des Affaires étrangères de l’époque Choi Ho-joong et son homologue soviétique Edouard Chevardnadze ont signé une déclaration commune en ce sens au siège des Nations unies à New York.


Pendant la guerre froide, le rideau de fer barrait la route entre Séoul et Moscou. Le vent a tourné en 1988 à l’occasion des Jeux olympiques de Séoul. L’URSS a participé à cette fête sportive. Au cours de cet été, le président sud-coréen Roh Tae-woo a envoyé un émissaire secret à Moscou afin de proposer la coopération bilatérale à son homologue Mikhaïl Gorbatchev, qui menait la réforme économique et sociale dite « perestroïka ». Et il a eu un retour positif de sa part. En avril 1989, la Chambre de commerce de l’URSS a ouvert ses portes à Séoul, et l’Agence coréenne pour la promotion du commerce et des investissements (Kotra) a installé une succursale à Moscou. Au printemps 1990, un consulat soviétique a vu le jour dans la capitale sud-coréenne, et vice versa. La même année, les deux pays ont tenu, le 4 juin, leur premier sommet historique à San Francisco. Après, ils ont établi officiellement leurs relations diplomatiques. Suite à l’éclatement de l’URSS, c’est la Russie qui en a tout hérité.


Depuis, les deux nations ont connu un essor considérable de leurs relations. Leurs échanges commerciaux ont été multipliés par 25 pour passer de 880 millions de dollars à 22,3 milliards de dollars entre 1990 et 2019. Pendant la même période, le nombre de visiteurs dans les deux pays est passé de 30 000 à 770 000 par an. Il a connu une envolée suite à l’accord d’exemption de visa en 2014. Sans oublier une hausse sensible des investissements industriels. En tête, LG Electronics a implanté une usine près de Moscou en 2006. Samsung Electronics et Orion, connu pour ses biscuits Choco Pie, lui ont emboîté le pas. Hyundai Motor a installé une unité de production à Saint-Pétersbourg.


Deux jours avant cet anniversaire, les présidents des deux pays se sont entretenus par téléphone. Ils sont convenus de renforcer davantage les liens d’amitié de manière à les tourner vers l’avenir et la réciprocité. Moon Jae-in n’a pas manqué d’expliquer les efforts de son gouvernement pour dénucléariser complètement la péninsule coréenne et y instaurer une paix durable. Et de demander à Moscou d’y jouer un rôle constructif et d’apporter son soutien. Vladimir Poutine s’est dit prêt à coopérer à cette fin.


La collaboration Séoul-Moscou n’est cependant pas encore à la hauteur de son potentiel. Cela s’explique notamment par le fait que la Russie connait des difficultés économiques suite aux sanctions liées à la crise ukrainienne imposées par la communauté internationale. S’y ajoute la crise pandémique du COVID-19. En conséquence, Moscou compte davantage sur les investissements sud-coréens dans la région de l’Extrême-Orient ainsi que sur le redémarrage de projets triangulaires entre Séoul, Pyongyang et Moscou.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >