Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

Revalorisation du salaire minimum de 5 % en 2023

#Gros plan sur l'actualité l 2022-07-02

Journal

ⓒ YONHAP News

Au 1er janvier 2023, le montant du salaire minimum passera de 9 160 wons actuels à 9 620 wons de l’heure, l'équivalent de 7,11 euros. A l'issue de sa réunion tenue mercredi, le comité sur le salaire minimum a décidé d’augmenter le montant du smic applicable en 2023 de 5 % par rapport à celui de cette année. Ainsi, un salarié qui travaillent 209 heures sur une base mensuelle recevra 2 010 580 wons bruts par mois, soit environ 1 480 euros.


Le comité sur le salaire minimum est un organe paritaire composé de 27 membres qui représentent les syndicats, le patronat et l'intérêt public. Lors de la 8e session plénière du comité, les représentants des travailleurs et ceux des employeurs ont présenté trois propositions, mais ne sont jamais parvenus à trouver un terrain d'entente. En signe de protestation, quatre des neufs délégués syndicaux ont quitté la table des négociations. Les experts dits d'intérêt public ont alors proposé de soumettre au vote le montant de 9 620 wons. Sur ce, les agents du patronat ont eux aussi claqué la porte et déserté la réunion avant l’annonce du vote. Leurs voix ont donc été comptées comme des abstentions. Finalement, cette proposition a été votée : 12 voix pour, une voix contre et 10 abstentions.


Le montant du salaire minimum horaire fixé à 9 620 wons pour 2023 représente une hausse de 5 % par rapport à celui actuel. Au cours des cinq dernières années, il s’est considérablement accru. Il a été revalorisé de 16,4 % en 2018 et de 10,9 % en 2019. Ces hausses brutales ont pesé lourd sur les petits commerçants et industriels et les PME. Le smic a alors renoué avec des augmentations modérées à 2,9 % en 2020, à 1,5 % en 2021 avant d'être revalorisé à hauteur de 5 % pour cette année.


Certes, cette augmentation ne satisfait ni les employeurs, ni les travailleurs. Toutefois, pour beaucoup, cette décision apparaît comme un compromis raisonnable, étant donné qu'une revalorisation trop faible n’aurait pas permis de restaurer le pouvoir d'achat des ménages affectés par la flambée des prix, alors qu'une hausse trop importante aurait pu exacerber l'inflation.


Un autre point à noter est que, cette année, les négociations sur le salaire minimum ont abouti dans le délai fixé par la loi pour la première fois depuis 2014. En effet, depuis 1988, l'année où le salaire minimum a été introduit en Corée du Sud, les partenaires sociaux n’ont réussi à conclure leurs discussions dans le délai légal que neuf fois sur un total de 36.


La prochaine étape est la publication du salaire minimum 2023 par le ministre du Travail au plus tard le 5 août après examen d’éventuelles contestations. Suite à cette annonce, le nouveau smic entrera en vigueur le 1er janvier 2023.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >