Aller au menu Aller à la page
Go Top

Apprendre le coréen

Sur le chemin de l’aéroport (5) 당연하지

#Annyonghaseyo l 2021-10-01

Annyonghaseyo

Dialogue

효은: 내일 축구부 테스트 잘할 수 있겠지?

Hyo-eun :Je vais réussir au test du club de football demain, 

n’est-ce pas ? 


제아: 당연하지.

Je-ah :Bien évidemment.

내가 태어나서 너처럼 잘하는 여자 초딩 축구 선수를 본 적이 없어.

Depuis ma naissance, je n’ai jamais vu 

une footballeuse écolière aussi douée que toi.


효은: 여자 초딩 축구 선수? 왠지 되게 귀하게 들리는데.

Hyo-eun :    Une footballeuse écolière ? Ça sonne très noble.


L’expression de la semaine

당연하지: Bien évidemment.


당연하다 : adjectif verbal qui signifie « être ainsi naturellement, vu les circonstances d’une affaire ou d’un événement »


Cette expression s’emploie quand on insiste pour affirmer que ce que dit ou la question de son interlocuteur est naturelle ou évidente. Que ce soit positif ou négatif, elle confirme que le contenu de ce qui est dit ou cette question est bien correct. Par exemple, pour une question négative comme 진수는 같이 못 가겠지? qui signifie « Jin-soo ne pourra pas y aller avec nous, n’est-ce pas ? », si on répond « 당연하지 », cela veut dire qu’il est naturel que 진수 ne pourra pas y aller avec nous.


Des synonymes de cette expression sont 물론이지 ou 그렇고말고. 물론이지 signifie qu’il est évident au point qu’il n’est même pas nécessaire de le dire. -고말고 est une terminaison finale qui est utilisée pour insister sur l’affirmation de la question de son interlocuteur. Avec cette terminaison, on peut employer le verbe ou l’adjectif verbal que son interlocuteur a utilisé. 


Voici un exemple. « Tu vas y aller aujourd’hui, n’est-ce pas ? » se dit en coréen « 오늘 갈 거지? » 오늘, c’est « aujourd’hui », 가다, « aller ». -ㄹ 것이다 est une expression qui marque, soit le temps du futur, soit une volonté du locuteur. -지 est une terminaison qui donne le sens de « n’est-ce pas ». 


Pour répondre par l'affirmative « Oui, bien évidemment », on dit en coréen : « 응, 가고말고 ». 응, c’est « oui ». Et si on utilise l’expression -고말고pour le verbe 가다, « aller », cela donne 가고말고.


Exemples

① 가: 오늘 점심값은 네가 내는 거다. 

     나: 당연하지. 내가 점심 산다고 했잖아. 

     A : C’est toi qui vas payer le déjeuner d’aujourd’hui.

     B : Bien évidemment. Je t’ai dit que je t’inviterais à déjeuner.


② 가: 에어컨이 선풍기보다 비싸겠지? 

     나: 당연하지. 에어컨이 몇 배나 더 비싸지. 

     A : Un climatiseur doit être plus cher qu’un ventilateur, n’est-ce pas?

     B : Bien évidemment. Un climatiseur est plusieurs fois plus cher qu’un ventilateur.


Consultante : Park, Ji-young (professeur retraitée du LEI, Université Nationale de Séoul)



Mots et expressions à retenir

내일 : « demain »

축구 : « football » 

축구부 : « club de football »

테스트 : mot anglais « test »

잘하다 : « faire bien »

 ▶ C’est un verbe composé de l’adverbe 잘 qui a le sens de « bien » et du verbe 하다, « faire ». 

-수 있다 : expression qui porte le sens de « pouvoir »

잘할 수 있겠지 : combinaison de 잘하다 avec l’expression -수 있다 conjuguée avec la terminaison 겠 qui marque la conjecture, et l’expression -지 qui signifie « n’est-ce pas »

내가: « je »

태어나다 : « naître »

태어나서 : composé de 태어나다 et de la terminaison -아서 qui porte le sens de « depuis que »

너 : « toi » 

처럼 : particule qui a le sens de « comme »

여자 : « femme »

초딩 : forme familière de 초등학생, « écolier »

 ▶ L’école primaire se dit en coréen « 초등학교 » et l’élève, « 학생 ». 

선수 : « athlète » ou « joueur »

축구 선수 : « footballeur »

를 : particule d’objet direct

보다 : « voir » ou « regarder »

-ㄴ 적이 없다 : expression qui signifie « ne pas avoir fait l’expérience de quelque chose »

없어 : forme conjuguée au présent de 없다, « il n’y a pas »

되게 : « très »

귀하다 : adjectif verbal qui signifie « être noble » ou « être précieux »

귀하게 : forme adverbiale de 귀하다 

들리다 : « être entendu » ou « sonner »

-는데 ? : terminaison qui sert à exprimer une nuance d’exclamation


※ Comment adjectiver un verbe ?

Voici le principe : on prend le radical du verbe et y ajoute la terminaison -는. Prenons un exemple : « un bébé qui dort ». Dormir, c'est 자다 et bébé, 아기. On prend le radical de 자다, qui est 자. Ensuite, on y ajoute la terminaison 는. Cela fait 자는 qui se traduit par « qui dort » dans le sens « endormi ». Comme les déterminants se placent toujours avant les déterminés, « un bébé qui dort », en coréen, c’est 자는 아기. Comme vous avez dû le remarquer, les verbes adjectivés sont comparables aux participes présents en français.


Prenons un autre exemple un peu plus compliqué. Vous lisez un livre et c’est intéressant. Et vous voulez dire en coréen : « Le livre que je lis est intéressant ». Comment dire ça ? D’abord, « le livre » se dit en coréen 책. « Je », c’est « 내가 », et lire « 읽다 ». « Etre intéressant », c’est 재미있다. 


Alors, la première étape : pour dire la partie « le livre que je lis », on prend le radical du verbe 읽다 qui est 읽. Ensuite, on y ajoute la terminaison 는. Cela fait 읽는. Ainsi, « le livre que je lis », c’est « 내가 읽는 책 ». Ce syntagme nominal sert de sujet à notre phrase. Alors, on y ajoute la particule de sujet 이. Ça fait « 내가 읽는 책이 ». 


Et puis, le verbe de la phrase est 재미있다 qui est un adjectif verbal. Si on le conjugue au présent en style honorifique informel, on emploie la terminaison -어요. Ça donne 재미있어요. Enfin, on rassemble tous les éléments et cela donne 내가 읽는 책이 재미있어요. « Le livre que je lis est intéressant ».


Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >