Aller au menu Aller à la page

Vie pratique

Sambok, les trois jours les plus chauds de l’été

#Carte postale sonore l 2019-07-20

Entre nous

ⓒ Getty Images Bank

Historiquement et traditionnellement, il existe au sud de la péninsule coréenne des périodes bien plus chaudes pendant l’année, et particulièrement entre juillet et août. Il s’agit des « sambok ». Ce sont trois dates spécifiques désignant les trois jours supposés les plus chauds de l’été, selon le calendrier lunaire. « Sam » signifie « trois », et « bok », la « chaleur caniculaire ».  


ⓒ Getty Images Bank

Chaque jour a aussi son propre terme : « chobok » (début de canicule), « joongbok » (milieu de canicule) et « malbok » (fin de canicule). Cette année, le premier jour est tombé le 12 juillet, le prochain sera le 22 juillet et le dernier, le 11 août. La tradition veut que ces trois journées soient les plus chaudes, mais ce n’est pas forcément le cas. C’est malgré tout lors de ces trois dates que les Coréens savourent des plats particuliers qui augmentent leur résistance à la chaleur. D’ailleurs, on remarquera que ces plats sont très chauds, ils sont même servis encore bouillants. Tout simplement parce qu’en augmentant la chaleur du corps, nous allons comme l’habituer, et en sortant sous des températures très chaudes, finalement, nous n’aurons plus l’impression d’étouffer.


ⓒ Getty Images Bank

Le plat le plus connu et le plus populaire est le « samgyetang », qui est un ragoût de coquelet farci de riz, de jujube et de ginseng. La soupe qui l’entoure est claire et frissonnante, puisque le plat dans lequel le ragoût est servi est un « ttukbaegi », un pot en terre cuite qui garde la chaleur très longtemps. On peut aussi savourer un merveilleux porridge de riz et de haricots rouges, le « patjuk ». Et enfin, l’anguille grillée est également très appréciée pendant les hautes températures. 

Contenus recommandés