Aller au menu Aller à la page

Vie pratique

Trot (2) : les télécrochets déchaînent les passions

#Un regard sur la Corée l 2020-07-04

Entre nous

ⓒ Getty Images Bank

Cette semaine encore, notre regard et nos oreilles sont portés sur le trot, l’ancêtre de la k-pop. Pour ce deuxième volet consacré à ce genre musical typiquement coréen qui a su réconcilier les générations, nous allons nous intéresser au succès des télécrochets et à l’éclosion de nouveaux talents. 


ⓒ KBS

C’est une véritable cure de jouvence que connaît le trot ces dernières années. Depuis les années 2000, cette musique est redevenue tendance, on parle même de « neo-trot ». Les dernières vedettes du moment, tout comme les maîtres du genre présents depuis des décennies, sont visibles partout : émissions de télévision, publicités et même les réseaux sociaux comme Instagram où ils sont suivis par d’immenses communautés de fans. Des stars de la k-pop tels que Daesung de BIGBANG proposent eux aussi des chansons trot en solo. Et de jeunes pousses pleines de talents sont propulsées sur le devant de la scène par des émissions de télécrochet comme « Immortal Songs » ou encore « Trot Music Festival » diffusé sur la chaîne KBS depuis 2007



Le trot s’est ouvert de nouveaux horizons après avoir été dominé par les trois rois du genre que sont Song Dae-gwan, Tae Jin-ah et Hyun Chul. Et cela, on le doit beaucoup aux émissions « Miss Trot » et « Mister Trot » diffusées sur la chaîne câblée TV Chosun, car ils captivent les jeunes téléspectateurs et battent des records d’audience. Lim Young-woong, le gagnant de l’édition 2020 de « Tomorrow is Mr Trot », arrive d’ailleurs juste derrière les sept membres de BTS au classement des artistes les plus reconnus du pays.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >