Aller au menu Aller à la page

Vie pratique

Le divorce en Corée du Sud

#Un regard sur la Corée l 2017-10-14

Entre nous

L’un des maux de la société moderne est sans doute le nombre de divorces qui ne diminue pas. La Corée du Sud n’y échappe pas.



Bien qu’en Occident, le divorce soit un sujet complètement banalisé et facile à aborder, il n’en est rien au pays du Matin clair. Le sujet est plutôt tabou, ce qui peut laisser penser que les sud-Coréens divorcent très peu. La vérité est tout autre, puisque c’est l’un des pays développés au taux de divorce le plus élevé en se classant 9ème parmi les pays de l’OCDE en 2015.



Aujourd’hui, nous parlons de ce sujet souvent gardé secret au sein de la société mais aussi d’un nouveau phénomène appelé la « sortie de mariage » (ou 졸혼 en coréen), faisant qu’un couple au lieu de divorcé choisira de vivre séparément. La reprise d’une vie normale après les longs congés de Chuseok, la fête des moissons, donne aussi lieu à un autre phénomène ; celui de la multiplication par trois de la demande de divorces. Le Nouvel an lunaire et la fête des récoltes sont les deux plus importants événements de l’année dans le pays et les membres des familles se réunissant sont souvent à bout de nerf après des heures dans les embouteillages et les femmes de corvée de cuisine et vaisselle pour la famille entière.

Le sujet est donc tabou mais les chiffres n’en sont pas moins clairs ; le divorce est un acte très courant au pays du Matin clair.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >