Aller au menu Aller à la page

Vie pratique

Aegukga, l’hymne national de Corée du Sud

#Carte postale sonore l 2019-09-07

Entre nous

ⓒ Getty Images Bank

Il y a à peine trois semaines, nous fêtions le 74e anniversaire de la libération de la Corée du joug colonial japonais. Date importante pour les Coréens : ils reprenaient enfin possession de leur terre après des décennies d’occupation. Les habitants de la péninsule n’ont pas eu la vie facile pendant toute cette période sombre… Avec, entre autres, l’interdiction d’utiliser librement leur alphabet, le hangeul, et leurs noms de famille, ou bien le travail forcé dont ils ont été victimes.


ⓒ YONHAP News

Les guerres et les batailles ne laissent jamais de bons souvenirs. Mais il est une chose qui soulève l’amour du peuple coréen. Dès les premières notes, les Coréens arrêtent ce qu’ils font, et ils écoutent… puis chantent. C’est bien de l’hymne national sud-coréen dont nous parlons. Il n’a d’ailleurs pas toujours eu l’air et les paroles que nous lui connaissons aujourd’hui, puisqu’un premier hymne a été composé en 1902, il s’agissait d’un hymne « impérial » et non d’un hymne « national »…


ⓒ YONHAP News

Aujourd’hui, l’hymne porte le nom de « Aegukga » qui, littéralement, veut dire « Le chant d’amour pour le pays ». C’est un titre tout à fait réaliste, puisque les Coréens du Sud comme du Nord sont très patriotes. 


ⓒ KBS

En voici les paroles : 

   1/ Jusqu'à ce que s'assèche la mer orientale

   Et que s'use le mont Baekdu

   Que le ciel veille sur notre pays à jamais ! Que vive la Corée !


   2/ Comme le pin cuirassé du mont Nam

   Qui monte la garde imperturbable

   Dans le vent et le froid, que notre volonté soit sans faille !


   3/ Que la lune d'automne rayonnante

   Sur la voûte céleste, cristalline et d'un bleu sans nuage

   Soit notre âme, inébranlable, fidèle et vraie.


   4/ Avec cette volonté et cet esprit, cette loyauté et cette force

   Aimons-la, dans la peine et dans la joie, elle notre patrie chérie !


   (Refrain)

   Des hibiscus à perte de vue, des fleuves et des montagnes splendides

   Protégée par son peuple, que vive à jamais la Corée !


Notons toutefois que « Le chant d’amour pour le pays » n’a jamais été officiellement adopté par le gouvernement sud-coréen. Il reste un hymne officieux, mais cela n’empêche pas de l’entendre retentir lors des remises de médailles quand les athlètes du pays du Matin clair montent sur la plus haute marche du podium lors de grandes compétitions sportives.

Contenus recommandés