Aller au menu Aller à la page
Go Top

Vie pratique

Le marché de l’occasion en Corée du Sud

#Un regard sur la Corée l 2021-01-16

Entre nous

Cette semaine, un petit tour dans l’histoire récente du pays du Matin clair à travers l’évolution des modes de consommation. Depuis peu, les sud-Coréens raffolent des produits de seconde main, et ce, grâce à des applications mobiles. Une nouvelle manière d’envisager la consommation, mais aussi un moyen de s’offrir davantage de biens. Actuellement, c’est l’application Danggeun Market, littéralement le « marché aux carottes », qui fait un tabac en mettant en relation vendeurs et acheteurs des quartiers alentours.


ⓒ Danggeun Market Inc, joongna, Beautiful Store, Patrice Germain

Les sud-Coréens achètent tout d’occasion, des vêtements aux livres, en passant par les meubles. Sont apparues d’ailleurs des chaînes de librairies d’occasion, et les friperies sont elles aussi très tendances.


ⓒ YONHAP News

Cependant, il n’en a pas toujours été ainsi. Sortis de la pauvreté dans les années 1970, les sud-Coréens ont longtemps été rétifs à acheter d’occasion, car l’achat du neuf était un passage obligé dans cette société qui s’enrichissait.


Néanmoins, le marché d’occasion des automobiles fut le premier à se développer. Les véhicules d’occasion étaient déjà très prisés dans les années 1990.


Tous les week-ends, à l’est de Dongdaemun, un quartier de la capitale, se tient un vaste marché aux puces. Nous invitons nos chers auditeurs à s’y rendre dès que les conditions sanitaires seront favorables pour chiner et consommer malin.


ⓒ YONHAP News

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >