Aller au menu Aller à la page

Cinéma & dramas

Jo Jung-suk : appelez-le Jo

#Tout un cinéma l 2019-08-21

Séoul au jour le jour

ⓒYONHAP News

Jo Jung-suk qui est la star du tout récent succès « Exit » est avant tout un acteur de music hall. Sa carrière joue néanmoins de plus en plus sur le cinéma, affirmant la domination de ce dernier pour la gloire du star-system. Il n'en est pas moins un acteur de télévision bien connu, comme nous allons le voir.


*Le music-hall

Jo a commencé sa carrière dans le music-hall « Nutcracker » en 2004. Et on dit qu'il a enchaîné sur plus de 25 autres spectacles, ce qui fait de lui une valeur sure des planches sud-coréennes. Certaines pièces sont des adaptations de séries et de films à succès. C'est un phénomène étonnant quand on pense que longtemps c'était les théâtres qui inspiraient les écrans petits et grands. La concentration spectaculaire est à son comble. Citons « Harmonium in My memory » et « Daejanggeum » qui est adapté de la série du même nom réalisée par MBC.


* La télévision

En 2011, Jo joue dans son premier soap-opera « What's up ». Il y interprète un personnage proche de lui-même car il est musicien. Ensuite, il ne peut plus cesser d’apparaître à la télévision. Citons « The King 2 Hearts » pour MBC en 2012, « You Are The Best » en 2013 pour KBS2 et « Two Cops » pour MBC en 2017 et 2018. Son plus gros succès d'audience est la romance « Don't Dare Dream » en 2016. Tout récemment, on le retrouve dans « Nokdu Flower » pour SBS. Comme d'habitude, les publicitaires commencent à utiliser le jeune acteur à outrance pour vendre toutes sortes de camelotes, d'Internet aux affiches de métro. Pourtant, c'est sur le grand écran des cinémas que Jo va connaître ses plus grands succès.


*Le cinéma

Jo Jung-suk, fort de son aura de bellâtre passe partout, commence au cinéma dans un second rôle pour le film « Architecture 101 ». Cette comédie romantique lui rapporte le prix du meilleur second rôle en 2012. Le jeune homme joue ensuite dans l'étonnant « Almost Che » basé sur une prise d'otage dans le centre culturel américain de Séoul. Il gravit les échelons de l'actorat en tenant le crachoir à l'immense Song Kang-ho dans « The Face Reader », blockbuster et « heritage film » à succès. Il passe aux premiers rôles avec deux films au succès moyen : « The Fatal Encounter » et « My Love My Bride », un célèbre remake. C'est « Oh, My Ghost » en 2015, dans lequel il joue un chef cuisinier, qui concrétise son succès. Il est l'un des acteurs les mieux payés et les plus demandés de Corée du Sud. Il tient le crachoir à Do Kyung-soo du groupe K-pop EXO dans « My Annoying Brother » un succès inter-asiatique de la hallyu récente. Ces deux derniers films sont pourtant de demi-échecs : « The Drug King » encore avec Song Kang-ho mais qui fit un flop sûrement très coûteux en 2018 et « Hit-and-Run Squad » que seules ses groupies ont du voir.


Il nous reste à lui souhaiter d'autres beaux spectacles de music-hall après son mariage avec Gummy, chanteuse spécialisée dans la chanson pour film.

Contenus recommandés