Aller au menu Aller à la page

Corée du Nord

En Corée du Nord aussi, la passion du football

#La Corée du Nord que vous ne connaissez pas l 2019-10-10

Trait d’union

© KBS

Le 15 octobre prochain, l’équipe nationale sud-coréenne de football rencontrera son homologue nord-coréenne, lors d’un match intercoréen à sensation, qui se déroulera à Pyongyang, et qui comptera pour la qualification à la Coupe du monde de 2022 au Qatar. Une rencontre historique : ce sera la première fois que les « guerriers de Taegeuk » sud-coréens se rendent au nord du 38e parallèle pour un match de qualification pour le Mondial.

 

La partie se déroulera au stade Kim Il-sung, où 40 000 spectateurs sont attendus. On dit que les nord-Coréens se passionnent autant pour le football que leurs cousins sud-coréens. Leurs équipes nationales ont un niveau tout à fait respectable, en particulier l’équipe féminine.

 

« En foot, la Corée du Nord est considérée comme appartenant au top 3 en Asie, après la Corée du Sud et le Japon. En particulier, son équipe féminine a un niveau international. L’équipe masculine a atteint les quarts de finale de la Coupe du monde en Angleterre en 1966 et s’est qualifiée pour celle de 2010 en Afrique du Sud. Elle se débrouille très bien en Asie, même si elle n’a pas le niveau de la Corée du Sud », explique Seong Mun-jeong, chercheur à l’Institut des sciences sportives de Corée.

 

Comment sont formés les joueurs nord-coréens ? Quelles politiques de promotion du sport le régime a-t-il mis en place, et dans quel but ? Pourquoi plusieurs footballeurs nord-coréens évoluent désormais dans le championnat italien ? Ce spécialiste répond à toutes ces questions.

Contenus recommandés