Aller au menu Aller à la page

Corée du Nord

Le métier d’avocat en Corée du Nord

#La Corée du Nord que vous ne connaissez pas l 2020-09-17

Trait d’union

ⓒ KBS

Dans la société nord-coréenne, les besoins en services juridiques sont beaucoup moins importants que dans les économies capitalistes, et le contenu des réglementations est relativement simple. Par conséquent, le nombre d'avocats y est plus faible que dans les pays libres et démocratiques, y compris la Corée du Sud.


« Les avocats du royaume ermite sont strictement contrôlés par l'Etat. Il n’existe pas à proprement parler d’avocat indépendant. L'Association du barreau coréen, qui dispose d'un comité central et de branches dans chaque province et ville du pays, attribue les qualifications et détermine les rémunérations. Il y aurait quelque 500 avocats enregistrés en Corée du Nord. Parmi eux, 200 pratiquent le droit à Pyongyang, tandis que les autres exercent en tant qu'universitaires ou chercheurs », nous explique Oh Hyun-jong, avocat.


Contrairement à leurs homologues sud-coréens, les avocats du pays communiste ne peuvent exercer en leur nom propre dans un intérêt économique. Leur rémunération est donc sans commune mesure avec ce que l’on peut constater dans le reste du monde.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >