Aller au menu Aller à la page

Voyage

#49. Le village Abai des réfugiés nord-coréens à Sokcho

2018-02-06

Près de 68 ans après que la guerre de Corée a éclaté, la péninsule coréenne est toujours divisée en deux. Et malgré la formation d’une équipe intercoréenne unifiée de hockey sur glace pour les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, l'atmosphère de réconciliation entre Séoul et Pyongyang continue d’évoquer des sentiments complexes, et ce en particulier chez les réfugiés qui ont quitté leur foyer en Corée du Nord il y a plusieurs décennies.

La ville de Sokcho, située sur la côte nord-est de la Corée du Sud, abrite un quartier très spécial que l'on ne trouve nulle part ailleurs au pays du Matin clair. Il s’agit du village Abai, où des nord-Coréens de la province de Hamgyeong, à l'extrémité nord-est de la péninsule se sont réfugiés pendant la guerre de Corée. Ce qui était une zone sablonneuse inhabitée avant la guerre, a servi de refuge aux exilés nord-coréens qui s’y sont installés pour refaire leur vie, malgré des difficultés liées à leur statut de transfuges de guerre et à la séparation déchirante d’avec leurs proches dans le nord. Cette semaine, nous vous faisons découvrir ce village très spécial.


Vue du village Abai





La rue des restaurants du village Abai




L’embarcadère du bac gaetbae




Le marché des produits de la mer de Sokcho



Contenus recommandés