Aller au menu Aller à la page

International

Au Japon, les chiens et les chats ont désormais pour obligation d’être pucés.

#Focus Asie l 2019-06-17

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

Au Japon, le texte amendé sur le bien-être des animaux de compagnie a été adopté la semaine dernière. Selon la nouvelle loi, il est désormais obligatoire d’implanter une micropuce d’identification aux chiens et aux chats, afin d’empêcher leur abandon ou leur maltraitance.


Les propriétaires devront faire entrer leurs coordonnées sur la puce électronique dont les éleveurs se chargeront de l’implantation chez le véto. Du coup, lorsqu’un animal est perdu, on pourra retrouver son numéro d’identification ainsi que le nom et l’adresse de son maître. Mis en œuvre après une période d’essai de trois ans, ce dispositif ne concerne pourtant pas les chiens et les animaux domestiques déjà adoptés.


L’amendement de la loi comporte également l’interdiction de la vente de chiens et chats âgés de moins de 56 jours, contre 49 jours auparavant. Car les chiots ou les chatons trop jeunes ont plus de risque d’être adoptés par impulsion, pour finalement être abandonnés.

Contenus recommandés