Aller au menu Aller à la page

International

La première cérémonie funéraire islamique pour une prostituée a eu lieu au Bangladesh

#Focus Asie l 2020-02-17

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

Au Bangladesh, les premières funérailles religieuses d’une prostituée ont eu lieu, la semaine dernière, dans la plus grande maison close de l’État, Daulatdia. Dans ce pays, la prostitution est légale, mais les musulmans la considèrent comme immorale et refusent de prier pour la mort de ces courtisanes. Leur dépouille est donc jetée dans la rivière ou enterrées en cachette, la nuit.


Mais lorsque Hamida Begum est décédée, une association des travailleuses du sexe a fait appel au directeur du commissariat de police pour organiser une cérémonie funèbre islamique. La collectivité locale et des responsables de la police sont intervenus et ont réussi à convaincre un imam de la mettre en place. Les obsèques ont accueilli quelque 400 visiteurs, y compris des prostitués. La fille de la défunte a été reconnaissante que sa mère ait pu partir ainsi en paix.  

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >