Aller au menu Aller à la page

International

Les industriels sud-coréens retournent en Asie du Sud malgré le coronavirus

#Focus Asie l 2020-07-06

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

Les industriels sud-coréens s’envolent vers les pays d’Asie du Sud touchés par l’épidémie du COVID-19, en dépit du risque de contamination.


D’après les autorités diplomatiques, 33 employés de 14 entreprises, dont Sejin Hi-tech et Iljin Global, ont pris, la semaine dernière, un vol en direction de Bangalore en Inde, pôle des sociétés spécialisées dans les TIC, via un avion spécial d’Asiana Airlines. Idem pour le Sri Lanka, où six travailleurs en provenance du pays du Matin clair se sont récemment posés. Cette semaine encore, quelque 80 personnes envoyées par 31 firmes sud-coréennes vont partir pour New Delhi. Ce sont des ingénieurs indispensables pour l’entretien et la réparation des équipements de production ou des salariés mutés dans des bureaux à l’étranger. 


Les entreprises sud-coréennes rencontraient des difficultés à gérer leur siège hors des frontières à cause de l’interdiction d’entrée des étrangers dans de nombreux pays. 


Dans ce contexte, l’ambassade de Corée du Sud en Inde et l'Agence coréenne pour la promotion du commerce et des investissements (Kotra) ont fait appel aux autorités indiennes et ont obtenu une autorisation exceptionnelle pour des entrées à des fins commerciales.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >