Aller au menu Aller à la page
Go Top

Le gouvernement dévoile son plan de vaccination anti-COVID

#Gros plan sur l'actualité l 2021-01-30

Journal

ⓒYONHAP News

La campagne de vaccination contre le COVID-19 débutera le mois prochain en Corée du Sud. Le gouvernement a présenté jeudi son planning en la matière visant à atteindre l’immunité collective d’ici le mois de novembre. Il a détaillé les phases de vaccination en priorisant les publics avec pour objectif de réduire au maximum la mortalité, prévenir toute propagation locale dans les établissements vulnérables, et protéger les systèmes de soins médicaux et de lutte sanitaire.


La plus grande priorité sera donnée aux personnels médicaux chargés des malades du COVID-19 dans les hôpitaux dédiés à cette épidémie et dans les établissements destinés aux patients souffrant ou non de symptômes légers. Ils sont environ 50 000. On ne sait pas encore quel vaccin leur sera inoculé. Il s’agira probablement du produit de Pfizer ou d’AstraZeneca, parce qu’ils seront livrés dans le cadre du projet multilatéral COVAX Facility au cours du premier trimestre de cette année. Pour cette première phase, un centre de vaccination sera installé tout d’abord au Centre médical national (NMC), à Séoul, et d’autres verront le jour dans quelques hôpitaux servant de points stratégiques au niveau régional. Ensuite, l’opération concernera quelque 780 000 personnes hébergées ou employées dans les centres médicalisés de long séjour comme les Ehpad ou les unités de soins de longue durée (USLD). Dès la mi-mars, le vaccin sera proposé à près de 440 000 effectifs comme les professionnels de santé des grands hôpitaux, les agents des équipes d’urgence, les contrôleurs sanitaires et les enquêteurs épidémiologiques.


Au deuxième trimestre, ce sera au tour de 8,5 millions de personnes âgées de 65 ans ou plus, de 900 000 employés et usagers des centres d’accueil pour seniors ou handicapés, ainsi que de 380 000 médecins et pharmaciens de quartier. Au troisième trimestre, les adultes âgés de 19 à 64 ans et les patients souffrant de maladies chroniques pourront en bénéficier. Enfin, au quatrième trimestre, le reste de la population aura droit à la première injection et des rappels vaccinaux seront également effectués.


Par ailleurs, l’exécutif a précisé quelques règles-clés. Il ne sera pas possible de choisir la marque de son vaccin. Si quelqu’un refuse l’injection, il devra attendre la prochaine phase du calendrier. La vaccination sera gratuite pour tous les sud-Coréens. En cas d’éventuels effets secondaires, les victimes pourront toucher un dédommagement de la part de l’Etat.


Le gouvernement met en œuvre les préparatifs définis par étapes afin de vacciner sa population sans faute. Il s’agit, entre autres, d’élaborer le système de gestion et de distribution des vaccins et de conclure des marchés avec des entreprises pour disposer de davantage de « super-congélateurs » à vaccins.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >