Le gouvernement sud-coréen met sur pied un centre de recherche dédié aux femmes de réconfort l KBS WORLD Radio
Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Le gouvernement sud-coréen met sur pied un centre de recherche dédié aux femmes de réconfort

Write: 2018-08-11 14:17:52Update: 2018-08-11 14:23:45

Le gouvernement sud-coréen met sur pied un centre de recherche dédié aux femmes de réconfort

Photo : KBS News

Un centre de recherche pour retracer l’histoire des femmes de réconfort a ouvert hier ses portes. Il dirigera l’ensemble des travaux de recherche sur l'histoire de l'esclavage sexuel de femmes coréennes par l'armée impériale japonaise en temps de guerre. Constituant une base de données, il  fera connaître ce fait historique dans la communauté internationale à travers la traduction de documents en différentes langues étrangères. 

Un problème demeure toutefois, celui de son statut légal. Au début, la possibilité de créer une loi afin d'établir un centre de recherche national et indépendant a été étudiée. Cependant, le gouvernement a fini par le placer sous la tutelle du ministère de la Femme et de la Famille. Aussi certains craignent-ils que l’indépendance et la viabilité de cet établissement soient menacées. En effet, l'administration précédente avait coupé court à un projet d’inscription des archives liées aux femmes de réconfort au Registre Mémoire du monde de l’Unesco après avoir trouvé un accord avec le Japon à ce sujet en 2015.

Le ministère de la Femme et de la Famille a annoncé son intention d’attribuer un titre spécial au centre de recherches dédié au wianbu afin de lui permettre de mener ses activités de manière continue et viable.

Le ministère japonais des Affaires étrangères a exprimé son opposition à l’ouverture d’un tel établissement en le comparant à une douche froide pour les efforts déployés en vue de l’amélioration des relations entre Séoul et Tokyo.

Contenus recommandés