Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Le mouvement #MeToo se propage dans le milieu sportif

Write: 2019-01-10 15:05:42Update: 2019-01-10 20:51:44

Le mouvement #MeToo se propage dans le milieu sportif

Photo : KBS News

Après les milieux juridique, politique, littéraire et culturel, c’est au tour du monde sportif d’être secoué par le mouvement #MeToo. Il a été déclenché par la championne de short-track Shim Suk-hee.

En début de semaine, la jeune femme de 22 ans a fait savoir qu’elle avait non seulement été battue par son coach Cho Jae-beom, mais aussi violée par celui-ci à plusieurs reprises pendant quatre ans, et ce même à l'approche des compétitions importantes. Sur le site de la Cheongwadae, le nombre de participants à la pétition demandant la punition de Cho a dépassé le seuil des 200 000.

Des associations civiques ont organisé ce matin une conférence de presse pour faire savoir que Shim n’était pas un cas isolé dans le monde sportif, et que cinq à six autres patineuses avaient connu un sort similaire. Deux parmi elles prépareraient actuellement une conférence de presse.

De l’avis des groupes de citoyens, la violence sexuelle dans le sport n’est pas apparue du jour au lendemain. Ce n’est pas, selon eux, l’erreur d’individus, mais le résultat d’une coutume du milieu de tolérer et de cacher ces crimes. Ils ont ainsi demandé des enquêtes et le départ des responsables.

Contenus recommandés