Aller au menu Aller à la page

Politique

Séoul et Madrid se lancent dans des pourparlers en vue d'un contrat d'échange aéronautique

Write: 2019-02-11 11:22:58Update: 2019-02-11 11:46:25

Séoul et Madrid se lancent dans des pourparlers en vue d'un contrat d'échange aéronautique

Photo : KBS News

La Corée du Sud et l'Espagne entameront dans le courant de ce mois au plus tôt des négociations en vue de conclure un contrat d'échange entre des avions de transport militaire et des avions d'entraînement. Si les deux nations parviennent à s'entendre, ce sera le premier cas d’exportation d’un aéronef sud-coréen en Europe. Ce sera également l'occasion pour le pays du Matin clair de se doter d'un appareil de transport de grande taille.

En effet, le gouvernement espagnol avait commandé 27 A400M « Atlas » auprès d’Airbus, dont seuls 14 seront finalement en service. Aussi a-t-il obtenu l'accord du fabricant pour revendre les autres à un pays tiers. Il a donc proposé à Séoul de racheter quatre à six unités. En échange, il se propose d'acquérir une trentaine de turbopropulseurs KT-1 et une vingtaine d'avions d’entraînement T-50 Golden Eagle « made in Korea ».

Les délégués venus du ministère de la Défense et de l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA) se déplaceront sous peu à Madrid pour discuter sur la proposition espagnole. Elle a été initiée au salon aéronautique de Farnborough en juillet dernier, et réitérée lors du comité bilatéral sur l'industrie de la défense organisé en novembre dernier dans la captiale espagnole.

Contenus recommandés