Aller au menu Aller à la page

International

Pyongyang aurait poursuivi son développement nucléaire en 2018, selon Siegfried Hecker

Write: 2019-02-13 11:02:47Update: 2019-02-14 00:00:52

Pyongyang aurait poursuivi son développement nucléaire en 2018, selon Siegfried Hecker

Photo : YONHAP News

Siegfried Hecker est un scientifique américain qui connaît bien le dossier nucléaire nord-coréen. Actuellement chercheur au Centre pour la sécurité et la coopération internationales de l’université Stanford, il vient de publier un nouveau rapport sur le programme atomique du pays communiste.

Selon ce rapport reposant sur des images satellites des sites nucléaires, dont celui de Yongbyon, prises après 2017, le Nord aurait continué de développer son arsenal, alors même qu’il négociait sa dénucléarisation l’an dernier avec les Etats-Unis. Il aurait ainsi produit suffisamment de matériaux pour fabriquer cinq à sept armes atomiques supplémentaires. Le document fait état de cinq à huit kg de plutonium et d’environ 150 kg d’uranium hautement enrichi.

L’expert américain a toutefois indiqué que le régime de Pyongyang n’avait alors pas encore passé un accord concret avec Washington sur la suspension de la production des matériaux en question.

Selon lui, le nombre de bombes atomiques nord-coréennes pourrait atteindre maintenant 37 au maximum. En 2017, il l’avait estimé à 30. Et l’Etat communiste diminue ses efforts pour développer le nucléaire depuis l'arrêt des tests et est maintenant moins dangereux qu’il ne l’était à la fin 2017.

Hecker a également écrit que le Nord n’était pas en mesure de tirer une ogive nucléaire vers le continent américain, mais que ses armes atomiques représentaient une réelle menace pour ses voisins sud-coréen et japonais.

Contenus recommandés