Aller au menu Aller à la page

Economie

Les inégalités grimpent avec la baisse des revenus des plus pauvres

Write: 2019-02-21 15:48:48Update: 2019-02-21 20:17:00

Les inégalités grimpent avec la baisse des revenus des plus pauvres

Photo : KBS News

Au quatrième trimestre de l'année dernière, les inégalités se sont creusées avec la baisse des revenus des individus les plus défavorisés.

Selon les chiffres publiés aujourd’hui par l’Office national des statistiques, le revenu mensuel moyen par ménage était de 4,6 millions de won, soit environ 3 600 euros, en hausse de 3,6 % par rapport à il y a un an. Toutefois, cette augmentation est due à celle des revenus des plus aisés, alors que les plus pauvres ont gagné moins d’argent qu’il y a douze mois.

Le revenu mensuel moyen des deux premiers déciles était de 1,23 million de wons, soit 970 euros. Il s’agit d’une diminution de 17,7 % par rapport à 2017, et de la plus forte baisse depuis 2003, l’année du début des statistiques. La principale raison de cette baisse : la réduction de l’emploi. Toujours au sein de ce même groupe, chaque foyer comptait seulement 0,64 travailleur. Ce qui a entraîné une chute de plus de 36 % des revenus du travail par rapport à l'année précédente, pour atteindre 430 000 wons par ménage. L'augmentation du nombre de foyers abritant des personnes âgées a également contribué à la baisse des revenus.

A l’inverse, les 20 % les plus riches ont généré un revenu mensuel moyen de 9,32 millions de wons, ou 7 310 euros, en hausse de plus de 10 % en glissement annuel. Compte tenu du nombre de têtes par ménage, le revenu disponible était 5,47 fois plus élevé chez eux que chez les 20 % les plus pauvres. Il s’agit de l’écart le plus important au quatrième trimestre depuis l’établissement des statistiques.

Le gouvernement a déclaré qu’il se concentrerait sur la redynamisation du secteur privé et la réforme des réglementations en estimant qu’il faut soutenir la création d'emplois pour résoudre les inégalités.

Contenus recommandés