Aller au menu Aller à la page

International

L’arrêt des essais atomiques et balistiques de Pyongyang sera maintenu, selon Pompeo

Write: 2019-03-14 10:07:19Update: 2019-03-14 18:54:04

Photo : YONHAP News

En déplacement mardi à Houston au Texas, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo continue de parler du dossier nord-coréen.

Lors d’une nouvelle interview, cette fois avec la télévision « KPRC 2 Houston », il a une fois de plus évoqué le fait qu’au cours de son sommet de Hanoï avec Donald Trump, Kim Jong-un s’était engagé à ne plus effectuer d’essais atomiques et balistiques. Et d’ajouter croire que « cette situation » pourra être maintenue.

Questionné sur les images satellites montrant que l’Etat communiste rénove une partie d’un site de lancement de missiles à Tongchang-ri, Pompeo s’est refusé à commenter l’information, précisant quand même qu’elle concerne le renseignement national, qu’il reste encore du pain sur la planche et que le leader nord-coréen n’honore toujours pas les engagements qu’il a pris.

C’est dans ce contexte que le département d’Etat a de nouveau accusé le Nord de violation des droits humains. Dans son rapport annuel sur les droits de l'Homme dans le monde pour 2018, il a annoncé que la situation ne s’était nullement améliorée, même durant les négociations de dénucléarisation avec Washington. Le document décrit la Corée du Nord comme un pays dictatorial dirigé d’une main de fer par la famille Kim depuis 70 ans.

Nouveauté : l’expression « terrible » est abandonnée concernant la situation que connaissent les habitants. Le rapport pour 2017 avait écrit que ceux-ci étaient confrontés à de « terribles » violations de leurs droits humains perpétrées par le régime.

Contenus recommandés