Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Le programme d'accueil des exilés en Corée du Sud porte ses fruits

Write: 2019-04-15 14:20:26Update: 2019-04-15 22:02:06

Le programme d'accueil des exilés en Corée du Sud porte ses fruits

Photo : YONHAP News

La Corée du Sud a accueilli à titre pilote, de 2015 à 2017, 86 réfugiés rohingyas et karens venus de Birmanie ayant demandé asile dans un pays tiers. Ils se sont semble-t-il bien intégrés dans la société sud-coréenne, d'après un rapport commandé par le ministère de la Justice.

En effet, une organisation humanitaire du pays du Matin clair a mené une enquête auprès de 56 de ces exilés majeurs et adolescents, afin d'étudier l'état de leur intégration suivant dix indicateurs dont l'emploi, l'éducation, la santé et la situation financière.

Le taux d'embauche a atteint 84,2 % chez les hommes et 36,8 % chez les femmes, des chiffres similaires aux réfugiés installés aux Etats-Unis, et supérieurs aux exilés séjournant au Canada. Le salaire mensuel moyen se trouvait dans la fourchette de 1,3 à 2,2 millions de wons, soit entre 1 000 et 1 700 euros, alors que les réfugiés accueillis par le pays de l'oncle Sam gagnaient entre 700 et 1 590 dollars.

Le rapport a pourtant mis en garde contre la généralisation hâtive de ce programme, qui doit être porté pas un consensus national, avant d'ajouter que la politique des réfugiés devra être fondée davantage sur l'autonomisation des réfugiés que sur le soutien financier.

Contenus recommandés