Aller au menu Aller à la page

Economie

Les réglementations allégées dans le secteur des aliments fonctionnels

Write: 2019-04-17 14:23:06Update: 2019-04-17 14:37:59

Les réglementations allégées dans le secteur des aliments fonctionnels

Photo : YONHAP News

Le gouvernement se retrousse les manches pour alléger les réglementations afin de doper différentes industries. Sa cinquième initiative en la matière porte sur les aliments fonctionnels, appelés aussi « alicaments ».

Les grandes surfaces et les grands magasins n’auront plus besoin de faire une déclaration préalable pour la vente de ces produits. L’exécutif a étayé sa décision par l’équité avec les pharmacies, déjà dispensées de cette obligation, et la facilité d’accès pour les consommateurs.

S’agissant de la publicité, les fabricants pourront s'appuyer sur les résultats des tests d’établissements plus divers, y compris les expérimentations animales comme c’est le cas aux Etats-Unis. Jusqu’à présent, seules les évaluations des instituts reconnus par le ministère de la Sécurité alimentaire et des Produits pharmaceutiques étaient autorisées. Du reste, les régulations seront en partie levées en matière de type d’ingrédients, de gestion des produits et d’expérimentations humaines.

Le secteur des alicaments constitue un grand marché mondial qui pèse 146 000 milliards de wons, soit environ 110 milliards d’euros. La démarche des autorités sud-coréennes suit la tendance de pays avancés comme les Etats-Unis et le Japon.

Contenus recommandés