Aller au menu Aller à la page

International

Produits halieutiques de Fukushima : après sa défaite, Tokyo met en cause le l’OMC

Write: 2019-05-10 13:29:32Update: 2019-05-10 14:50:20

Produits halieutiques de Fukushima : après sa défaite, Tokyo met en cause le l’OMC

Photo : KBS News

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a donné définitivement gain de cause, le mois dernier, à la Corée du Sud qui réclamait de maintenir l’interdiction d’importer des produits halieutiques en provenance de la région de Fukushima au Japon, tristement célèbre suite à la catastrophe nucléaire 2011. 

Depuis, le Japon continue à chicaner l’OMC. Le secrétaire général adjoint de son gouvernement l’a vivement critiquée lors d’un briefing régulier organisé hier. Il a prétendu que l’organe d’appel de règlement des différends de l’OMC n’a pas bien assuré son rôle. 

Dans la foulée, Kotaro Nogami a souligné que son pays avait déposé un projet de réforme en la matière le 17 avril dernier. Dans le texte, Tokyo demande de revoir les obligations et les pouvoirs de l’Organe d’appel, et de créer un lieu de dialogue entre celle-ci et les pays membres. Il chercherait ainsi à disposer d’un canal de communication qui lui permette de faire passer efficacement ses exigences.

Selon le journal nippon Yomiuri, le Japon a exprimé son inquiétude sur le système de règlement des différends lors d’une réunion de l’OMC qui a eu lieu le 7 mai dernier à Genève. Il a demandé notamment de ne pas se servir des verdicts de l’Organe d’appel comme la jurisprudence.

Ainsi, Tokyo aurait l’intention de continuer à demander à d’autres pays de lever la limitation des importations de produits halieutiques de Fukushima, tandis qu’il n’a plus de moyen de recours pour pour faire casser le dernier verdict en sa défaveur dans son conflit avec Séoul.

Contenus recommandés