Aller au menu Aller à la page

International

Femmes de réconfort : Tokyo renouvelle son refus du procès

Write: 2019-05-22 10:21:18Update: 2019-05-22 10:23:59

Femmes de réconfort : Tokyo renouvelle son refus du procès

Photo : YONHAP News

Une vingtaine d’anciennes victimes sud-coréennes de l’esclavage sexuel de l’armée japonaise pendant la Seconde guerre mondiale et de membres de leurs familles avaient porté plainte en décembre 2016 contre Tokyo devant la justice de leur pays.

Cependant, l’instruction du procès n’a pu être lancée, le gouvernement nippon n’ayant pas accepté la plainte. Il a alors invoqué que la question avait été tranchée, de manière définitive et irréversible, par l’accord sur ces femmes de réconfort, signé en décembre 2015 par les deux pays.

L’Archipel y reste toujours opposé et rejette la procédure. Selon l’agence Kyodo News, son ministère des Affaires étrangères en a une nouvelle fois fait part à Séoul par voie diplomatique. Il a aussi mis en avant que le procès doit être rejeté.

L’agence de presse nippone a rapporté que le gouvernement de Shinzo Abe avait réitéré sa position après avoir informé que l’instruction du procès allait bientôt commencer.

Contenus recommandés