Aller au menu Aller à la page

International

Les chefs de la diplomatie sud-coréenne et japonais s’entretiennent à Paris

Write: 2019-05-24 08:12:00Update: 2019-05-24 14:10:43

Les chefs de la diplomatie sud-coréenne et japonais s’entretiennent à Paris

Photo : YONHAP News

Alors que la compensation des victimes du travail forcé pendant la Seconde guerre mondiale par les entreprises japonaises est devenue une pomme de discorde entre Séoul et Tokyo, les chefs de la diplomatie des deux nations se sont rencontrés hier, à Paris, en marge de la conférence annuelle des ministres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Kang Kyung-wha et Taro Kono ont cependant dû se contenter de réaffirmer la position de leur pays sur ce dossier sensible au cours de leur 3e rencontre depuis le début de l’année.

D’abord, la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères a félicité l’accession au trône de Naruhito. Dans la foulée, elle a souhaité que cet heureux événement permette de faire surmonter des problèmes difficiles entre les deux voisins.

En face, son homologue nippon est entré dans le vif du sujet, en exprimant son mécontentement à l’égard des propos récemment tenus par le porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères. Ce dernier avait en effet estimé qu’il ne voyait pas de problème au fait que les firmes japonaises appliquent le verdict de la Justice sud-coréenne les appelant à indemniser les victimes de cette mobilisation. Kono a demandé de nouveau la tenue d’un comité d’arbitrage pour régler ce différend.

A son tour, Kang a souligné la nécessité d’examiner prudemment cette question en appelant Tokyo à mener des efforts afin de guérir la douleur des victimes.

Les deux hauts diplomates sont néanmoins convenus de renforcer la coordination bilatérale sur la question de la péninsule. Ils se sont également entendus sur l’importance des échanges humains et culturels entre les deux Etats. La dernière décision de l’Organisation mondiale du commerce approuvant l’interdiction par la Corée du Sud des produits halieutiques de Fukushima a également été abordée.

Contenus recommandés