Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Le gouvernement n'est toujours pas disposé à adhérer à un pacte sur l’abolition de la peine capitale

Write: 2019-06-14 13:28:20Update: 2019-06-14 17:10:46

Le gouvernement n'est toujours pas disposé à adhérer à un pacte sur  l’abolition de la peine capitale

Photo : Getty Images Bank

Le gouvernement a décliné, en février dernier, la proposition de la Commission nationale des droits de l’Homme qui lui avait recommandé en septembre d’adhérer au « Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques visant à abolir la peine de mort ».

La commission a récemment fait savoir que les ministères concernés des Affaires étrangères et de la Justice lui avaient transmis un document officiel affirmant qu’il est nécessaire d’examiner cette recommandation à moyen et à long termes, en tenant compte de la fonction de la peine capitale, de l’opinion publique et du sentiment de la justice.

A cet égard, la commission est en train de formuler une nouvelle recommandation portant sur l’abolition de la peine de mort et l’adoption de peines alternatives.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >