Aller au menu Aller à la page

International

L'enquête sur le bateau naufragé sur le Danube risque de se prolonger

Write: 2019-06-25 08:58:51Update: 2019-06-25 18:12:33

Photo : KBS News

L’investigation sur le naufrage du « Hableany », « la sirène » en hongrois, qui a sombré le 29 mai dans les eaux du Danube suite à une collision provoquée par un grand navire de croisière, risque de se prolonger. C’est ce qu’a affirmé hier le préfet de police de Budapest lors de sa rencontre avec l’ambassadeur de Corée du Sud en Hongrie.

A cette occasion, le gouvernement sud-coréen a demandé de faire toute la lumière sur cet accident tragique et d’accélérer l’enquête. Actuellement, des experts de différents domaines se penchent sur les preuves collectées. Pourtant, il faudra attendre encore plusieurs mois avant de connaître leurs conclusions.

L’identification du corps d'une présumée victime sud-coréenne, retrouvé dix jours après la découverte de la dernière dépouille en date, se heurte à des difficultés. En effet, la police hongroise a lancé une analyse ADN face à l’impossibilité d’extraire ses empreintes digitales. Or, en raison de l’état de décomposition du corps, l'opération risque de prendre trois jours de plus que prévu initialement.

D’après un communiqué publié hier par la Police nationale de Hongrie, une équipe mixte composée d’enquêteurs sud-coréens et hongrois poursuit ses recherches sur une distance de 215 km à l’aide d’hélicoptères, de drones et de sonars.

Contenus recommandés