Aller au menu Aller à la page

Economie

Les étrangers continuent d’acheter les actions de Samsung Electronics et SK Hynix malgré les sanctions nippones

Write: 2019-07-12 12:13:52Update: 2019-07-12 14:23:00

Les étrangers continuent d’acheter les actions de Samsung Electronics et SK Hynix malgré les sanctions nippones

Photo : KBS News

Une conséquence de prime abord contradictoire des récentes restrictions de Tokyo sur les exportations vers la Corée du Sud de trois produits chimiques indispensables à la fabrication de puces électroniques et d’écrans plats. Les actions des deux principaux fabricants sud-coréens de semi-conducteurs ne cessent d’augmenter depuis l’annonce de ces sanctions le 1er juillet.

Hier encore, le cours des actions de Samsung Electronics et de SK Hynix a progressé respectivement de 1,43 % et 3,57 %.

Ce sont surtout les investisseurs étrangers qui achètent massivement leurs titres, en versant au total 820 milliards de wons, environ 618 millions d’euros, depuis le début du mois.

Et pour cause : les acheteurs s’attendent à une hausse des prix des semi-conducteurs. En effet, en mars, le stock des deux firmes en question a augmenté de quelque 4 000 milliards de wons, l’équivalent de 3 milliards d’euros. Et à mesure que la production recule en raison du manque de matériaux, l’écoulement de ce stock entraîne immanquablement un renchérissement du produit, ce qui améliore les résultats d’exploitation.

Ainsi, pourvu que ce différend soit résolu juste avant l’écoulement total du stock, le secteur des semi-conducteurs, qui souffrait de la chute des prix des puces, pourrait renouer avec la relance de manière stable. Mais dans le cas contraire, la situation est imprévisible. De l’avis des experts, ces sanctions ne devraient pas se prolonger jusqu’à ce que les stratégies à long terme des firmes concernées soient affectées.

Contenus recommandés