Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Le président de la Cour constitutionnelle de la Mongolie soupçonné d’attouchement sexuel

Write: 2019-11-06 14:17:31Update: 2019-11-06 16:22:10

Le président de la Cour constitutionnelle de la Mongolie soupçonné d’attouchement sexuel

Photo : YONHAP News

Le président de la Cour constitutionnelle de la Mongolie a regagné ce matin Séoul afin d’y être interrogé par la police locale dans le cadre d’une affaire d’attouchement sexuel.

En effet, Odbayar Dorj est soupçonné d’attouchements sur une hôtesse de l’air de la compagnie aérienne Korean Air lors d’un vol reliant Oulan-Bator à Incheon le 31 octobre dernier. Il a ensuite menacé une autre employée mongole, alors en charge de l’interprétation. Un Mongol de 42 ans qui l’accompagnait est également accusé des mêmes faits.

Après avoir été arrêtés, ils ont prétendu bénéficier d’une immunité diplomatique. Les policiers, sans vérifier l’authenticité de leurs propos, les ont alors libérés. Dorj a fait l’objet d’une enquête le 1er novembre à l’aéroport d’Incheon avant de quitter le territoire. Le magistrat mongol a clamé son innocence et affirmé être victime de fausses accusations. Son compagnon s’est envolé pour Singapour le jour de l’incident, sans subir aucune investigation.

Contenus recommandés