Aller au menu Aller à la page

Politique

GSOMIA : prolongation examinée en cas de levée des restrictions nippones sur les exportations

Write: 2019-11-08 13:04:49Update: 2019-11-08 14:17:48

GSOMIA : prolongation examinée en cas de levée des restrictions nippones sur les exportations

Photo : YONHAP News

Tant que Tokyo ne retirera pas ses restrictions sur les exportations vers le pays du Matin clair, Séoul ne va pas revenir sur sa décision de mettre fin à l’accord relatif au partage des informations militaires (GSOMIA) avec le Japon, dont la validité expire le 22 novembre prochain.

C’est ce qu’a affirmé, aujourd’hui, la ministre des Affaires étrangères lors d’une réunion de la commission ad-hoc chargée de l’examen du budget 2020. Kang Kyung-wha a expliqué que ladite décision était une réponse inéluctable pour faire face au changement de l’environnement sécuritaire, provoqué par les représailles économiques nippones.

Interrogée sur la demande de Washington de reconduire le GSOMIA, la cheffe de la diplomatie a répondu que Séoul était en train d’expliquer clairement sa position sur ce sujet controversé. Et d’affirmer qu’étant donné que l’Archipel maintenait ses sanctions, le gouvernement sud-coréen y restait inébranlable.

En ce qui concerne l’accord sur le partage des frais de défense (SMA) entre la Corée du Sud et les États-Unis, la ministre Kang a reconnu que le montant revendiqué par ces derniers était largement au-dessus de celui de l’année dernière, sans pour autant préciser le chiffre exact. Et d’ajouter qu’elle allait examiner minutieusement les points sensibles et défendre activement la position du gouvernement, vu que cet accord requiert la ratification de l’Assemblée nationale pour entrer en vigueur.

Contenus recommandés