Aller au menu Aller à la page

Politique

Les réfugiés nord-coréens n’ont rien à craindre contrairement aux 2 marins expulsés hier

Write: 2019-11-08 14:11:17Update: 2019-11-08 16:40:29

Les réfugiés nord-coréens n’ont rien à craindre contrairement aux 2 marins expulsés hier

Photo : YONHAP News

Séoul a expulsé hier deux nord-Coréens venus, à bord d’un bateau de pêche, trouver refuge en Corée du Sud, après avoir tué les 16 membres d’équipage de leur embarcation. Cette affaire a provoqué une vive polémique le jour même.

Le porte-parole adjoint du ministère de la Réunification Kim Eun-han, a fait savoir qu’il serait déplacé d’évoquer la possibilité d’appliquer ce genre d’expulsion immédiate aux réfugiés nord-coréens. C’est ce qu’il a répondu au cours d’un briefing régulier, organisé d’aujourd’hui, lorsqu’il a été interrogé sur la justesse de ce premier rapatriement forcé.

Selon lui, les réfugiés venus du régime communiste sont devenus des citoyens sud-coréens à part entière, en ce qu’ils ont rempli toutes les conditions requises et accompli les procédures nécessaires. Par ailleurs, les habitants nord-coréens sont considérés comme faisant partie de la population potentielle sud-coréenne, conformément à la Constitution. Seulement, ils doivent obtenir le statut de « réfugié politique du Nord » pour relever de la compétence juridictionnelle du Sud.

Certains se disent préoccupés par un renvoi au Nord contre la volonté des réfugiés. D’après Kim, c’est bien cela qui alimente l’angoisse et l’inquiétude des premiers intéressés, car c’est un acte très inapproprié et irresponsable.

Toujours selon la même source, le gouvernement a rejeté la demande des deux criminels de rester au Sud, parce que ceux-ci ne relevaient pas de la loi relative aux transfuges nord-coréens, et qu’il était difficile de faire la lumière sur leur meurtre perpétré de l’autre côté du 38e parallèle.

On vient d'apprendre que les autorités compétentes ont également renvoyé cet après-midi l'embarcation à bord de laquelle les deux fugitifs ont passé la frontière. Il s’agit d’un bateau civil de 15 m de long et pesant 17 tonnes.

Contenus recommandés