Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Attouchements sexuels : le magistrat mongol poursuivi sans mise en détention

Write: 2019-11-08 15:46:45Update: 2019-11-08 16:36:48

Attouchements sexuels : le magistrat mongol poursuivi sans mise en détention

Photo : YONHAP News

La police d’Incheon a transféré aujourd’hui au Parquet le dossier du président de la Cour constitutionnelle de la Mongolie. Odbayar Dorj est accusé d’être impliqué dans une affaire d’attouchements sexuels et d’avoir enfreint la loi relative à la sécurité aérienne. Elle lui a recommandé d’engager des poursuites sans mise en détention.

Pour rappel, le numéro un de la haute juridiction constitutionnelle du pays d’Asie orientale est suspecté d'avoir commis des gestes déplacés sur une hôtesse de l’air, à bord d’un avion de Korean Air reliant Oulan-Bator à Incheon le soir du 31 octobre. Il est soupçonné d’avoir menacé une autre hôtesse de nationalité mongole, faisant fonction d’interprète à bord de l’appareil. Cependant, celle-ci ne souhaite pas porter plainte. L’auteur ne sera donc pas poursuivi pour cette affaire.

Lors de la première enquête policière, ouverte le jour même, le magistrat mongol a tout nié, prétendant qu’on le prenait pour un autre passager de même nationalité. Mais lors du second interrogatoire, il a déclaré ne se rappeler de rien, avouant qu’il était en état d’ivresse. Il a également fini par reconnaître sa violence verbale face à une vidéo filmée pendant le vol.

Contenus recommandés