Aller au menu Aller à la page

International

Un projet de loi américain pour régulariser les enfants sud-coréens adoptés mais sans nationalité

Write: 2019-11-14 10:15:36Update: 2019-11-14 18:05:38

Photo : KBS News

Aux Etats-Unis, le Congrès s’active pour adopter un projet de loi sur la citoyenneté des enfants adoptés. Le texte devrait permettre d’attribuer automatiquement la citoyenneté américaine aux résidants d’origine étrangère qui sont arrivés sur le sol américain dans le cadre d’une adoption et qui y ont grandi, sans pour autant en obtenir la nationalité.

Environ 20 000 personnes d’origine sud-coréenne seraient victimes d’une telle aberrance. Elles ont quitté leur pays natal pour entrer dans le pays de l’oncle Sam avec en poche un visa IR-4. Mais elles n’ont pas pu remplir la procédure nécessaire pour obtenir la citoyenneté dans le temps réglementaire, à cause de l’inattention de leurs parents adoptifs. Ces adoptés sans nationalité se trouvent par conséquent dans un vide juridique et risquent d’être expulsés à la moindre infraction.

Afin de combler ce vide, le projet de loi en question a été déposé à la fois à la Chambre des représentants et au Sénat. En 2000, un texte similaire était passé mais il limitait une telle régularisation aux enfants mineurs. Le nouveau texte a pour but d’élargir cela aux adultes.

Actuellement, 15 démocrates et 16 républicains ont signé le projet. Deux sénateurs très conservateurs du parti républicain ont également apposé leur signature. La Solidarité des électeurs américains d’origine sud-coréenne, une association militante pour cette cause, travaille activement pour rallier un plus grand nombre d’élus, et ce dans le but de faire passer le texte d’ici avril 2020. S’il récolte plus de 200 signatures à la Chambre des représentants, il aura de fortes chances de passer devant le Congrès.

Contenus recommandés