Aller au menu Aller à la page

Intercoréen

La Corée du Nord se déclare « trahie » par les Etats-Unis

Write: 2019-11-14 10:50:37Update: 2019-11-14 17:41:39

La Corée du Nord se déclare « trahie » par les Etats-Unis

Photo : YONHAP News

Le régime de Kim Jong-un a à nouveau exigé des Etats-Unis et de la Corée du Sud qu'ils mettent un terme à leurs exercices militaires conjoints au sud du 38e parallèle. Précisant qu’il ne voyait pas l’intérêt de patienter davantage si sa demande n’était pas acceptée. C’est ce qu’a déclaré hier le porte-parole de la Commission des affaires de l’Etat. Une démarche exceptionnelle de sa part.

Selon cet organe suprême, Pyongyang a reconnu Washington comme un véritable interlocuteur et, de fait, accepté de stopper plusieurs activités militaires qui préoccupaient la communauté internationale. Mais désormais, elle ne peut que se sentir trahie. Dans son discours, la Commission des affaires de l’Etat a accusé les Etats-Unis d’avoir changé de position, contredisant au final Donald Trump, qui avait pourtant promis une nouvelle approche sur le dossier nord-coréen.

Toujours d’après celle-ci, la Corée du Nord ne restera pas les bras croisés et est même prête à exercer son droit souverain de se défendre si l’armée américaine ne cesse les provocations unilatérales avec des actes hostiles. En bref, si rien ne change, ce sera un retour à la case départ.

C’est la première fois que le royaume ermite publie un discours au nom du porte-parole de cette puissante commission. Etant donné que plusieurs personnalités-clés ont déjà tenu des propos similaires, c’est une nouvelle étape permettant de justifier son éventuelle action militaire.

Contenus recommandés